MELVILLE 1891

 

Jacqueline Mesmaeker

Melville 1891, 2015

Photographie argentique numérisée et projetée, maquette en balsa et plâtre. Dimensions de l'installation variables.

 ---->   Cliquer sur les vignettes

Le titre de cette œuvre fait référence à Herman Melville décédé en 1891, au dernier roman de celui-ci, Billy Bud marin, écrit peu de temps avant sa mort, roman publié 30 ans plus tard, en 1924.

 

La maquette introduite dans cette installation a dans le parcours de Jacqueline Mesmaeker une importance singulière. Elle l'utilise une première fois pour un projet in situ créé pour l’Orangerie du Parc d'Egmont à Bruxelles en 1981. Ce projet consiste en l'introduction de deux poutres de section carrée, suivant deux diagonales de l’espace. Les poutres sont réalisées en treillis métallique enduit. Avant d’appliquer l’enduit, un bateau est introduit dans la partie supérieure d’une des poutres. Il n'est plus visible que par radiographie.

 

En 2007, Jacqueline Mesmaeker utilise la même maquette de bateau pour sa vidéo "Until it fifted" (Mini DV numérisé, 5’29”) Trois plans. Une maquette de bateau avance sur fond d’une toile de Theresa Fuchs. Le lapin d’Alice s'évanouit. Un clocher glisse dans le plan comme une voile dans le ciel.

 

Recommander ce contenu

optimisé pour safari, chrome et firefox  |  propulsé par galerie Nadja Vilenne  |  dernière mise à jour  06.02.2016